· 

A propos des contacts avec nos défunts

Contact défunts

Beaucoup de personnes sans aucuns moyens particuliers finissent par entrer en contact avec leurs proches défunts au moment où spirituellement ils en ont besoin.
Il faut comprendre qu'une fois décédées, les personnes sont hors du temps, hors des carcans et des tracas humains et au delà de nos besoin primaires d’humains ordinaires

Ils ont une vision globale des choses qui dépasse de loin ce que nous sommes en mesure d'imaginer.
Ce qui est important pour vous est loin d'être aussi important pour eux, pas au même niveau en tout cas.
Un peu comme un enfant de 2 ans trouve important de dormir avec son doudou, pour lui c'est fondamental d'une importance capitale alors que pour vous qui voyez plus loin de part vos âge et votre expérience de la vie, ce besoin vous semble anodin, voir ridicule, mais pour l’enfant en revanche l’est !

Nos besoin intenses de signes, sont comme le besoin de contact de l'enfant pour son doudou, à leurs yeux, ce n'est pas si important que ça, c'est la raison qui à mon sens justifie que l'on ai pas notre petit signe quand on le réclame.

Maintenant si votre besoin de contact fini par altérer votre vie au point de vous pousser à mettre un frein à ce que vous êtes sensé faire dans vos vies et que cela perturbe, la continuité de votre destin intrinsèquement lié au destin de ceux qui gravitent autours de vous ou pas (théorie du chaos), si ça grippe les rouages du destin, à ce moment là vous aurez très certainement votre signe. D'une manière ou d'une autre à conditions de bien observer autour de vous.

Quand j'ai perdu mon papa puis quelques années plus tard mon frère, j'ai voulu avoir un signe d'eux, je me suis demandé pourquoi je ne l'ai ai jamais vu au cimetière, moi qui ai vu tant et tant vu et revu de personnes décédées inconnues ou connues de moi pourquoi ?
Ils ne sont pas venus m'avertir qu'ils partaient, pourquoi je n’ai pas eu de signe. POURQUOI ?

J'ai pourtant rêvé d'EUX dans ces endroits du « milieu » ou je vais parfois pour papa un an plus tard ou l’on s’est parlé et qu’il m'a dit au revoir etc ...etc...

Puis pour mon frère quelques années de plus ou il m’a expliqué son décès et quelques petits regrets sur sa vie passée sur terre toujours dans cet endroit ou je me rends quelques fois entre 2 états de conscience semi éveillée puis bien sûr j'ai continué ma vie.

J'avais fait mon deuil et j'étais passé à autre chose souffrant moins de leur absence finalement.

Puis j'ai de nouveau rêvé d'eux a diverses occasions importantes..Et j'ai ressenti leur amour suite à ces rêves je me sentais vraiment bien.

Cette fois j'avais eu mes contacts a moi pas comme je l'aurais imaginé, mais tout de même les miens pas ceux des autres défunts que je ne connais pas la plupart de temps mais qui cependant n'apportent énormément.

Il faut être patients pour ces choses là et donner la contribution au monde que nous sommes sensé donner sans se préoccuper de ce que peuvent bien faire les défunt à leur niveau de conscience. Car sans le savoir, comme nous tous, nous avons beaucoup à faire à nos propres niveau.

Les gens ont du mal à comprendre parfois que les âmes des défunts ne sont pas à notre disposition. Et ne sont là ni pour nous divertir, ni pour satisfaire notre curiosité ni même pour nous consoler dès que nous le demandons et encore moins pour régler nos problèmes à notre place et prendre nos décisions,ils viennent pour nous conseiller nous épauler nous permettre d'avancer avec bienveillance la plupart du temps  mais cela s'arrête là.

D'ailleurs quand on réussi par le spiritisme à les déranger dans leur tâche et les ramener jusqu'à nous pour leur poser nos questions existentielles banales, le contact est toujours très bref car l'esprit est ramené à son niveau par la force et dans la matérialité ce qui n'est pas  du goût des esprits éveillés et lumineux.

Si l'on arrive à avoir un long contact, il y a toutes led raisons de se réjouir car cela signifie que l'esprit s'est  élevé et que son âme,son esprit sont toujours actifs  ils peuvent venir parmi nous et ça, c'est bon pour lui, pour nous.

Alors oui, c'est dur, c'est vrai c'est très dur, je le sais je l'ai vécu, je le vis encore et bientôt je devrais le revivre car nous devons tous partir un jour pour le grand voyage mais en attendant nous traversons nos expériences .

Dès son départ l'Ame sera sollicitée par d'autres objectifs que nous ici ignorons car une âme ancienne et très élevée spirituellement servira a nouveau les guides et leurs missions tenues secrètes pour le communs des mortels .

Le grand bonheur que j’ai c’est que j'espère avoir encore du temps devant moi et j’en profite vivement,je tends à vibrer haut en cultivant des notions de partage,de compassion,d'amour etc... etc...

Je ne donne pas de leçons  et lorsqu'on me demande POURQUOI ? ….Pourquoi ?....Hélas je n'ai pas le temps d'expliquer tout ,le pourquoi du comment ...Mais il en est ainsi ...

Le libre arbitre permet de faire ce que tu veux et il en est de même de l’autre coté !

Lisa  Arcamela
Médium