· 

L'Arbre de vie

L’arbre me semble le symbole le plus adapté et le plus beau pour illustrer le cheminement spirituel de l’être humain, un modèle qui peut inspirer chacun d’entre nous.
L’arbre est un symbole simple et universel, puissant et profond, utilisé dans toutes les traditions spirituelles.
L’arbre sacré, l’arbre de vie, se tient entre Terre et Ciel, il vit entre monde matériel et monde spirituel. Il se dirige vers le haut, mais s’appuie sur le bas. 
L’arbre n’est pas seulement un intermédiaire entre Terre et Ciel. 
Il unit le féminin et le masculin. Il n’a pas de sexe. 
Il joint l’individuel et l’universel. 
L’arbre, comme mot et comme symbole, désigne une unique chose. Mais il existe une variété innombrable d’espèces d’arbres, qui sont très différentes les unes des autres, mais ont la même essence. 
L’arbre appartient à l’immensité d’une forêt, faite de nombreux arbres, en symbiose les uns avec les autres. 
Il n’a qu’un seul tronc, mais ses branches et ses racines sont multiples. 
L’arbre symbolise bien l’aspiration de l’être humain à s’unifier et à rester lui-même dans sa soif d’universalité.
L’arbre se tient droit, comme l’Homme qui marche debout. 
Il ne juge pas, il se tient immobile, fidèle à lui-même.
Fort mais souple, il résiste aux tempêtes mais danse avec le vent. 
Il accueille aussi bien le chaud que le froid, la lumière que les ténèbres, l’oiseau que le chat.

Mais l’arbre change, subtilement, il se métamorphose, insensiblement, tout en restant fidèle à sa nature et à la nature.
L’arbre tire sa substance des quatre éléments. 
De ses racines, en bas, il se nourrit de la terre et de l’eau. 
De ses branches, en haut, il se nourrit de l’air et du feu (la lumière). 
C’est un être complet.
"L'arbre n'est point semence, puis tige, puis tronc flexible, puis bois mort. Il ne faut point les diviser pour le connaitre. 
L'arbre c'est cette puissance qui lentement épouse le ciel."

Saint Exupéry, Citadelle (p. 23)

Écrire commentaire

Commentaires: 0